ZF développe une transmission automobile à neuf rapports

Actualité


Au congrès VDI international « Boîtes de vitesses dans véhicules 2011 », l’équipementier allemand ZF Friedrichshafen AG a présenté une transmission automatique à 9 rapports pour les automobiles dotées d’un moteur transversal et d’une traction avant.


Une boîte à 9 rapports dans une automobile à moteur transversal ? C’est une vraie gageure, car la largeur limitée du véhicule conditionne l’encombrement de l’équipement. Pour relever ce défi, ZF a élaboré une architecture de boîte entièrement nouvelle permettant de caser le nombre de rapports élevé. Pourquoi ces efforts? Pour diminuer la consommation, le moteur doit tourner dans la plage de régime optimale. Il faut de ce fait une plus grande plage de démultiplication avec un nombre de rapports plus élevé. Dans le neuvième rapport, on atteint une vitesse de 120 km/h avec un régime nettement plus bas. Au lieu de 2 600 tours par minute, le moteur n’accomplit plus que 1 900 tours. Cette diminution réserve aussi d’agréables surprises à la station service. Par rapport aux boîtes automatiques habituelles 6 rapports en montage transversal avec traction avant, la boîte automatique 9 rapports de ZF (9HP) économise jusqu’à 16 % de carburant.


La boîte 9HP intègre de série un convertisseur de couple : notamment les clients aux États-Unis et sur les marchés asiatiques apprécient ses démarrages en douceur. Elle ne présente pas seulement une gestion optimisée du carburant, mais aussi des temps de réaction et de commande en dessous du seuil de perception.


Afin d’être utilisable dans de nombreux véhicules, la boîte 9HP présente une conception modulaire : pour la version toutes roues motrices, ZF a développé un système à fonction de désaccouplement (AWD Disconnect). Celui-ci n’enclenche la transmission de pont arrière qu’au besoin et économise ainsi 5 % de carburant par rapport au mode toutes roues motrices permanent. Par ailleurs, la boîte 9HP accepte de série la fonction Start-Stop (marche/arrêt) et s’adapte facilement à l’hybride. Cette polyvalence est importante pour les véhicules à moteur transversal et traction avant, un segment très sensible aux coûts.