Quand les robots partent à bicyclette

Actualité


Désormais, lorsque vous direz d’un coureur cycliste qu’il pédale comme une machine, il y a de fortes chances pour que vous parliez robotique et non dopage. Et ceci, par la grâce de Murata Boy, un petit robot japonais capable de faire du vélo, non seulement de façon très conventionnelle, mais également en jouant les équilibristes. Développé depuis 2006 par l’entreprise nipponne Murata Manufacturing Company, ce petit robot de 50 centimètres dispose d’un capteur gyroscopique chargé d’analyser l’angle d’inclinaison pour avancer, reculer et s’arrêter sans tomber, d’un autre gyroscope pour détecter les pentes, d’un capteur ultrasonique pour éviter les obstacles et d’un détecteur de chocs pour analyser la qualité de la surface sur laquelle il roule. Équipé de son vélo, il peut ainsi pédaler et rouler sur un parcours préprogrammé ou sur une surface plane sans perdre son équilibre.