Une « peau robotique » pour animer les objets

Depuis Alphonse de Lamartine, la question des objets inanimés et de leur âme potentielle est posée, mais quid de la réponse ? Et bien, cette réponse pourrait bien être fournie par l'université américaine de Yale dont une équipe de chercheurs a mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes tels que des jouets. Une technologie codéveloppée avec la Nasa qui pourrait trouver des applications dans le spatial.

Pour résumer, cette peau pourrait transformer n’importe quel objet du quotidien en robots. Conçue à partir de feuilles élastiques dans lesquelles sont incorporés des capteurs et des actionneurs pneumatiques, elle vient s'enrouler autour d'un objet et permet de le mettre en mouvement, de saisir ou sentir son environnement. Le principe de ce matériau élastique est qu'il offre la possibilité d'animer n'importe objet usuel pour accomplir une tâche donnée. Mieux, en changeant l'emplacement de la peau robotique sur l'objet, on peut même modifier sa fonction.

La peau est complètement souple et détachable et peut être réutilisée à volonté selon les besoins Il est même possible de superposer des couches de cette peau pour combiner les actions et réaliser des mouvements complexes.

Date : 06/10/2018