Une intelligence artificielle crée un vaccin contre la grippe.

L'intelligence artificielle SAM l'acronyme de « Search Algorithm for Ligands » a trouvé la formule d'un vaccin contre la grippe « très efficace » selon des premiers tests réalisés sur des animaux. Le vaccin vient d'entrer en phase de test sur les humains aux États-Unis pour un an.

Il s’agit là d’une première mondiale réalisée par l'université de Flinders (Australie). Pour mettre au point cette intelligence artificielle, l'équipe du professeur Nikolai Petrovsky a procédé en deux temps. Elle a d'abord appris à l'IA à identifier et mémoriser les combinaisons de médicaments déjà reconnues comme efficaces dans l'organisme humain. En parallèle, les chercheurs ont développé une autre IA capable de générer « des milliards de combinaisons chimiques que SAM a passées au crible pour sélectionner celles qu'il pense être les plus protectrices pour l'homme », explique le professeur Petrovsky dans la presse australienne.

Les adjuvants retenus par SAM ont ensuite été synthétisés en laboratoire et testés sur des cellules humaines. Des tests sur les animaux qui viennent ensuite, il ressort que le vaccin avec le nouvel adjuvant retenu, nommé l'Advax, « offre une très haute protection contre la grippe, et fait mieux que les vaccins existants », raconte le professeur Petrovsky.

Des essais cliniques sur l'homme, qui doivent durer un an, viennent de démarrer aux États-Unis, le principal soutien financier du projet.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la grippe saisonnière fait chaque année  entre 290.000 et 650.000 victimes par an , y compris chez les personnes vaccinées. Si les essais sur l'homme sont concluants, le nouveau vaccin pourrait être commercialisé d'ici trois ans. 

Date : 01/08/2019