Un réacteur nucléaire imprimé en 3D

Aux États-Unis, des chercheurs de l’Oak Ridge National Laboratory (ORNL) travaillent à la fabrication d’un réacteur nucléaire imprimé en 3D. Ils ont notamment conçu le cœur du réacteur et intensifié l’ensemble du processus de fabrication additive pour valider la fiabilité des composants imprimés en 3D. L’ORNL espère ainsi mettre en service le premier réacteur nucléaire de ce type en 2023. Un développement qui permettrait au secteur nucléaire de produire des systèmes d’énergie plus avancés et durables.  

En trois mois seulement, l’ORNL a pu concevoir un prototype de cœur de réacteur imprimé en 3D. Les chercheurs ont utilisé la technologie de dépôt de matière sous énergie concentrée et de l’acier inoxydable pour concevoir ce premier démonstrateur. Ils cherchent maintenant à affiner le design choisi et à s’assurer que l’énergie fournie est fiable et optimale ; les performances des composants imprimés en 3D sont notamment évaluées en temps réel. L’équipe prévoit une mise en service en 2023.

Date : 03/06/2020