Spatial : La caméra qui filmera et écoutera Mars en 2021 est française.

La Supercam, la caméra qui doit aider le genre humain à détecter les traces de vie passée sur Mars est de fabrication française. Elle a quitté récemment son berceau toulousain pour rejoindre les États-Unis où elle va être installée sur le rover que développe actuellement la Nasa. Rover qui foulera le sol de Mars en 2020.

Cette caméra-laser permettra de réaliser des tirs laser focalisés sur un point de roche provoquant une augmentation de la température de la zone qui va atteindre 8000°C et générer un plasma. Ce dernier sera analysé pour connaître la composition chimique de la roche. Supercam disposera en plus d'un spectromètre, Raman, un laser vert qui va permettre d'étudier les liaisons entre les atomes et d'un outil infrarouge pour examiner les argiles et d'une caméra couleur.

Mais la principale nouveauté de l'instrument est surtout d'avoir intégré un microphone. "Nous allons enregistrer les sons lors des tirs laser sur les roches. Une roche suivant sa consistance (molle ou dure) ne produit pas le même bruit. En fonction du son, nous pourrons savoir s'il s'agit d'argile (une roche plus molle et qui a été en contact avec de l'eau), ou de basaltes, (des roches volcaniques qui n'ont pas été en contact avec de l'eau), décrit David Mimoun, enseignant-chercheur à l'Isae-Supaero.
Pour concevoir le micro, l'Isae-Supaero a travaillé avec la PME toulousaine Comat qui a fabriqué la partie mécanique de l'instrument. Thales a lui, fourni le laser. Sur le plan de la recherche, Supercam est issu d'une collaboration entre le Cnes (maître d'ouvrage), l'Irap, de plusieurs laboratoires du CNRS et des universités. (Source : La Tribune)

Date : 18/06/2019