À Séoul, les robots bâtiront eux-mêmes leur musée

Voilà l’histoire d’un musée dont la première exposition va être sa construction… Et qui en plus sera bâti par son objet… Expliquons : la Corée va se doter d’un musée de la robotique qui ouvrira ses portes en 2022, mais dont la construction, assurée par des robots, sera ouverte à l’observation du public.

La construction mêlera donc impression 3D, drones et robots. L’objectif de ce chantier est de démontrer au public l’étendue des possibilités offertes par la robotisation. On verra donc à l’œuvre des imprimantes 3D afin de produire divers éléments de béton pour l’entourage de cette structure ovoïde. Une autre équipe de robots sera chargée de mouler, assembler, polir ou souder les nombreuses parties métalliques de la façade. L’ensemble du chantier s’appuiera évidemment sur le BIM (Building Information Modeling), cette approche numérique qui accompagne la vie d’un bâtiment depuis la conception virtuelle jusqu’au suivi de chantier. Pour inspecter les travaux et contrôler sa bonne exécution, des drones seront également mis à contribution.

Une fois érigé, le musée se consacrera aux robots de manières très large en présentant des machines mais aussi leur apport dans le design, la fabrication d’objet ou la construction.

Date : 07/03/2019