Premiers tests pour les trains autonomes d’Alstom en Allemagne en 2021

Le ministère fédéral allemand de l’Économie a décerné à Alstom un prix de l’innovation lié à un projet d’essais qui vise à mettre en œuvre le système de conduite automatique(ATO) pour des trains de voyageurs régionaux. Le projet débutera en 2021 avec la collaboration de l’Association régionale de la ville de Braunschweig, du Centre aérospatial allemand (DLR) et de l’Université technique de Berlin (TU Berlin). Les essais pour les premiers trains automatisés commenceront au début de l’année 2023.

Après évaluation des voies sélectionnées et de l’équipement nécessaire à la conduite automatique, les essais seront effectués avec deux trains régionaux. Alstom est l’un des principaux acteurs de l’ATO appliqué aux systèmes de métro, mais cet essai sera une première mondiale pour les trains régionaux de passagers, affirme le groupe français. 

Pour ce projet, deux trains basés sur la plateforme Coradia Continental d’Alstom seront dotés du système européen de contrôle des trains (ETCS) et d’un équipement de conduite automatique (ATO). L’équipement permettra aux trains de fonctionner de manière automatique, en testant différents niveaux d’automatisation (GoA) : GoA3 en service voyageurs normal et GoA4 pendant les manœuvres. Le niveau GoA3 désigne une conduite entièrement autonome, mais avec un personnel qui peut intervenir en cas d’urgence. Le niveau GoA4 désigne, quant à lui, une exploitation sans personnel à bord du train, mais avec la possibilité d’une prise des commandes à distance.  

Date : 09/07/2020