Mécatronique et intelligence artificielle se mettent au service des enfants autistes

Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud ont développé un robot d’assistance sociale qui a permis de faire progresser des enfants autistes. Baptisé Kiwi, ce dernier recourt à une IA basée sur l’apprentissage automatique pour perfectionner l’éducation des élèves.

Kiwi, qui mesure environ 60 cm de haut et qui est recouvert de plumes vertes, dispense des cours sur-mesure. Professeur très patient et extrêmement bienveillant, Kiwi donne des instructions à ses élèves, les félicite et leur fournit de précieux conseils en cas d’erreur. Il est capable de détecter de manière autonome si l’enfant est concentré, avec une précision de 90 %. La machine s’adapte à chaque individu et peut donc choisir de diminuer un peu la difficulté ou de l’augmenter selon le comportement observé.

Au terme d’une expérimentation d’un mois, les résultats semblent très positifs. Les scientifiques estiment que tous les enfants ont progressé en maths. 92 % d’entre eux ont aussi amélioré leurs compétence sociales.

 

Kiwi présente de sérieux atouts dans l’accompagnement des enfants autistes, un domaine dans lequel la France affiche un grand retard. Mais il ne peut être qu’un complément à l’intelligence et la bienveillance humaines et n’est en aucun cas un substitut, indiquent les chercheurs qui l’ont mis au point.

Date : 30/03/2020