Le port d’Anvers mise sur l’IoT pour lutter contre le Covid-19

Pour endiguer la propagation du Covid-19 au sein de ses équipes, le Port d’Anvers en Belgique a adopté une technologie innovante de bracelets électroniques.

Baptisés Romware Covid Radius, les bracelets reposent sur les technologies de Rombit, société spécialisée dans l’IOT pour le secteur industriel, les « smartPorts » ou encore les « smartcities ». Concrètement, ils émettent un signal lorsque deux personnes sont trop proches l’une de l’autre. En cas de contamination, ils autorisent également un suivi permettant à un responsable de savoir avec qui la personne a été en contact. Le Port d’Anvers précise toutefois que la vie privée de ses employés reste protégée, aucune information sensible n’étant envoyée à l’employeur.

A l’origine, la technologie de Rombit devait servir à mettre en évidence les situations potentiellement dangereuses sur un bateau remorqueur : homme à la mer, zones interdites à l’équipage, malaise ou chute d’un membre d’équipage, etc. Face à la crise sanitaire, le Port d’Anvers, qui emploie plus de 1600 personnes, a demandé à Rombit d’enrichir sa technologie de fonctionnalités adaptées aux impératifs de distanciation sociale.

Date : 11/05/2020