Le frein automobile entièrement électrique accélère à Lyon

C’est une innovation d’ordre mondial qui prend forme peu à peu en France. Le frein hydraulique presque aussi vieux que l’automobile est sur le point de prendre un sacré coup de jeune et ce lifting pourrait bien être de facture lyonnaise.

Délaissant l'hydraulique, Hitachi Automotive Systems et le Laboratoire Ampère situé sur le campus de l’INSA de Lyon ont mis au point le premier système de freinage destiné à l'automobile entièrement électrique.

Des premiers essais prometteurs ont été réalisés dans le cadre du développement d’un système de freinage sans huile « Oil Free Braking System by wire » (OFBS). Ce projet s’inscrit dans une rupture technologique permettant d’effectuer un freinage véhicule sans fluide sous pression. De l’information pédale de frein au serrage des patins, tout le circuit hydraulique classique est remplacé par un système mécatronique connecté à un calculateur OFBS Control Unit (OFBS-CU) interfacé avec les organes de puissance, les capteurs et le réseau Controller Area Network (CAN).

Cette avancée majeure dans le domaine du freinage a pour triple objectif d’assurer un freinage plus propre, plus sûr et plus intelligent. Cette solution sans fluide polluant réduit considérablement la complexité du système de freinage, simplifie la maintenance des équipements, réduit le coût des composants ainsi que le poids du système mécatronique proposé par rapport à une solution hydromécanique ou électrohydromécanique classique.

Des premiers essais ont été effectués sur une Peugeot 3008. Les recherches se poursuivent pour aboutir à l’intégration de ce système en phase industrielle.

 

Date : 06/04/2020