La SNCF dévoile un exosquelette multifonctions

Au salon Viva Tech (Paris, 16-18 mai 2019), la SNCF a présenté l'exosquelette Shiva, fruit de trois années de développement commun avec la start-up Ergosanté. L’appareil doit soulager les employés de l’opérateur de transport exposés aux charges lourdes et par conséquence aux troubles musculo-squelettiques (TMS). Le transporteur ferroviaire entend le mettre à disposition de ses employés et l’adapter sur mesure à chaque poste.  "C’est un véritable couteau-suisse, qui se règle spécifiquement au poste de l’employé", s’enthousiasme Yonnel Giovanelli, responsable du pôle Ergonomie et Facteurs organisationnels et humains de la SNCF. Shiva mise sur sa forte modularité et proposera jusqu’à cinq fonctions d’assistance différentes : extension des cervicales, flexion du tronc, maintien des bras en l’air, manutention et support de l’outillage. 

Son dispositif de transfert repose sur une ceinture à même de transférer les efforts mécaniques des bras d’assistance à la manutention ainsi que du harnais de position sur l’ensemble du corps de l’usager. La résistance aux mouvements est, elle, contrôlable via une roulette sur le côté. Entièrement mécanique, Shiva n’a pas besoin d’être rechargé.
L’exosquelette est produit dans les ateliers gardois d’Ergosanté. La quasi-totalité de ses pièces sont fabriquées par impression 3D.

Shiva devrait être homologué d’ici à juillet, pour être ensuite testé par la SNCF en conditions réelles. Avant une commercialisation au grand public dans les prochains mois.

Date : 27/05/2019