La robotisation des usines s’est accélérée en 2017

381 000 robots industriels ont été livrés dans le monde en 2017, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année précédente, selon le rapport annuel de la Fédération internationale de la robotique (IFR). En nombre d’unités, les ventes annuelles de robots industriels ont ainsi augmenté de 114% au cours des cinq dernières années (2013-2017). En valeur, le marché mondial des robots industriels a augmenté de 21% par rapport à 2016 pour atteindre un record de 16,2 milliards de dollars en 2017.

« Nos perspectives montrent qu’en 2021, le nombre annuel de robots fournis aux usines du monde entier atteindra environ 630 000 unités », a complété Junji Tsuda, président de la Fédération internationale de robotique.

Toutes industries confondues, 85 robots pour 10 000 employés est la nouvelle moyenne de la densité mondiale de robots dans les industries manufacturières (contre 74 unités en 2016). Par région, la densité moyenne de robots en Europe est de 106 unités, dans les Amériques de 91 et en Asie de 75 unités.

L’industrie automobile reste le principal utilisateur de robots dans le monde avec une part de 33% des livraisons totales en 2017 – les ventes ont augmenté de 22%.
Dans l’industrie électrique / électronique, les ventes ont augmenté de 33% (121 300 unités) pour une part de marché 32%.

En termes géographiques, cinq grands marchés représentent 73% du volume total des ventes de robots industriels en 2017 : la Chine (36% de PDM, 138.000 unités absorbées, +59%), le Japon (45.566 unités, +18%), la Corée du Sud qui a la densité de robots la plus élevée du monde – plus de 8 fois la moyenne mondiale (39.732 unités absorbées en 2017, -4%), les États-Unis (33.192 unités, +6%) et l’Allemagne (record de 21.404 unités, +7%).

Les fabricants japonais ont fourni 56% de l’offre mondiale en 2017. Cela fait du Japon le premier fabricant mondial de robots industriels.

Date : 08/11/2018