La robotique industrielle a progressé de 9% en France en 2019.

Les investissements en robotique sont à la hausse en France ; c’est ce qu’indique le Syndicat des machines et technologies de production (Symop) dans son étude annuelle qui annonce une croissance de 9%, avec 5 080 robots industriels vendus et installés durant l’année 2019. 

« La publication de ces chiffres apporte une touche d'optimisme à un moment où l'industrie évolue dans un environnement très perturbé. La crise sociale et sanitaire nous impose de repenser l'industrie française, d'accélérer sa transition numérique et écologique vers une industrie du futur plus performante, plus compétitive et responsable. Cette étude nous apprend que, malgré la crise, le terrain est bien propice pour cela ! », commente Olivier Dario, délégué général du Symop.

Ces bons résultats tiennent pour beaucoup au développement des robots polyarticulés (84% du marché) et des robots collaboratifs. Le marché de l’automobile a enregistré une hausse de 30 % du nombre de robots achetés et installés, passant de 1810 en 2018 à 2359 en 2019. Cette hausse s’explique à la fois par un renouvellement du parc et par l’accentuation de la technique du soudage par points (+32% de 2018 à 2019). L’industrie automobile est ainsi le premier secteur client, recensant 47% des ventes en 2019, contre 38% en 2018, une tendance constatée depuis 4 ans.

Une percée des robots de logistique et d’emballage est également constatée. Elle est notamment due à la hausse régulière de l’installation de robots industriels dans les secteurs de la pharmacie, du cosmétique et de la chimie, avec une croissance de 20% en moyenne sur les 4 dernières années.

Le secteur de la fabrication de machines et équipements industriels continue par ailleurs sa robotisation et enregistre une hausse de 25% en 2019 du nombre de robots installés.

Date : 04/12/2020