L’Alpe d’Huez a accueilli les premiers championnats du monde open de ski avec exosquelette

Les premiers championnats du monde open de ski augmenté ont eu lieu à la mi-janvier à l'Alpe d'Huez. Le principe : skier avec un exosquelette, pour réduire les douleurs et la fatigue dans les jambes.

Skieurs débutants, professionnels et confirmés se sont affrontés dans un slalom géant et un ski trail, l'exosquelette sur les jambes. Ils seraient 7000 pratiquants en France.

L’exosquelette utilisé pendant ces championnats se glisse sous le pantalon de ski. Il s’agit d’un mécanisme basé sur un puissant ressort réglable prenant en charge environ 1/3 du poids du corps. En comprimant les ressorts dans la phase de flexion, il restitue l’énergie et décuple la puissance musculaire lors de l’extension.
L’effet de suspension des ressorts diminue les chocs et réduit la pression sur les genoux. Il soulage aussi les hanches et le dos.
La flexion de genoux nécessite une dépense d’énergie supplémentaire imperceptible. Ce travail supplémentaire des ischios-jambiers estimé à 10%, combiné à une contraction des quadriceps réduite de 30%, tend à protéger les ligaments croisés.

Date : 07/02/2020