Fin de parcours pour le Robot Asimo de Honda

Le groupe japonais Honda a cessé le développement du robot Asimo, le premier humanoïde capable de marcher comme un humain. Néanmoins, Honda prévoit de continuer à développer des technologies robotiques. Il souhaite les appliquer à des domaines plus en vogue comme la conduite autonome ou la thérapie physique.

Le robot Asimo est né en 2000. Honda en était à la septième version d’Asimo quand il a décidé de mettre fin à son développement.

Le groupe estime que la robotique n’est pas économiquement rentable. Après des centaines de millions de dollars dans le développement de ces humanoïdes sans avoir engrangé un centime… Il faut se rappeler qu’à la différence d’autres robots du même type, Asimo n’a jamais atteint le stade de la commercialisation.

La septième version de ce bipède finalisée en 2011 mesure 1,30 mètre et pèse 48 kilogrammes. Le robot Asimo marche à la vitesse de 9 kilomètres par heure, monte les escaliers et frappe dans un ballon. Pour arriver à ce résultat, l’équipe de recherche de Honda a mis au point un système de balance à partir de nombreux capteurs qui analysent l’environnement du robot. Cette même technologie est utilisée dans une moto de la marque présentée au CES 2017. Elle est capable de maintenir son équilibre de manière autonome.

Les mécanismes du robot Asimo sont réutilisés dans la conception d’un système de rééducation pour personnes handicapées ou âgées. Les jambes de la personne sont mues à l’aide d’un moteur.
Après la catastrophe de Fukushima, Honda a demandé à son équipe spécialisée en robotique de concevoir une machine capable d’inspecter les centrales nucléaires.
Le média japonais Nikkei, qui publie cette information, précise que le plan de gestion de l’entreprise jusqu’en 2030 comprend la mobilité, les systèmes énergétiques et la robotique, mais sans Asimo…

Date : 06/09/2018