<B>La mécatronique à INDUSTRIE 2002 : pari gagné !</B>

Mécanelem mécatronic se déroulait dans le cadre de INDUSTRIE 2002.

Quelle a été la fréquentation du salon et êtes-vous satisfait de la synergie avec les autres manifestations ?

Malgré un jour de moins d'exposition, le nombre total de visiteurs d'Industrie a augmenté de 4 % en 2002, pour s'établir à 93 428 visiteurs (vs. 89 824 en 2000). Pour sa part, Mécanelem Mécatronic, a connu une croissance de 0,5 % (39127 en 2002 (vs. 38 939 en 2000).
Au-delà de ces chiffres, l'inhabituelle affluence du premier jour du salon, généralement plutôt calme, a été saluée par les exposants. Des constructeurs ont réalisé des ventes sur stand qui n'étaient pas programmées, indiquant par là même que des investissements retardés ou différés en fin d'année dernière, ont été relancés. Il est trop tôt pour parler d'une véritable reprise mais, l'amélioration a été sensible.

Enfin, cette édition 2002 marque un virage significatif dans la reconnaissance du label INDUSTRIE. Grâce à une signalisation et une communication adaptées, ce concept est, devenu une réalité avec, pour le visiteur, une superficie -et donc une offre- supérieure (180 000 m² de surface occupée par 3 000 exposants) et, pour les exposants de nombreux échanges avec leurs homologues des autres salons.


Vous avez souhaité faire découvrir la mécatronique dans Mécanelem. D'où vient cette motivation ?

Mécanelem Mécatronic est le salon des composants mécaniques, hydrauliques pneumatiques et des systèmes d'entraînement. Notre image est essentiellement mécanicienne . Hors, la mécanique si elle est indispensable à la fabrication des biens d'équipements, connaît un potentiel de développement limité. L'apport de l'électronique abolit ces limites : pour toute nouvelle fonction, il suffit de créer le composant adéquat.
La mécanique associée à l'électronique est un marché à fort potentiel mais, de nombreux industriels hésitent encore à introduire la mécatronique dans leur process de production. Nous avons donc voulu amplifier la communication sur ces techniques.


Pour l'Espace mécatronique, vous avez fait appel à THESAME. Comment avez-vous connu ce pôle de compétence ?

Comme organisateur de salon, nous devons absolument faire de nos manifestations le reflet de toutes les préoccupations de nos clients (exposants et visiteurs) à un moment donné. Nous avons les moyens pour ce type d'opération mais nous manquons souvent des compétences techniques. Lorsque nous avons eu connaissance de THESAME par un de nos exposants, quelques jours avant l'ouverture du salon, nous avons immédiatement pensé au partenaire spécialiste que nous avions cherché sans succès depuis plusieurs mois.

Etes-vous satisfait de la collaboration ? Et êtes -vous prêts à renouveler l'expérience?

L'impression de départ s'est trouvée très vite confirmée et c'est une collaboration de haut niveau qui est née. Dans des délais très courts, seul l'enthousiasme des hommes concernés pouvait permettre de faire quelque chose et la variété des produits ou applications réunis et présentés sur l'Espace a montré que tout avait été mis en œuvre pour réussir cette première opération. De notre côté, si nous avons permis à THESAME de se faire mieux connaître sur le plan national, tous les ingrédients d'une bonne coopération ont été réunis.

Déjà des idées pour MECANELEM 2004 ?

Bien sur car INDUSTRIE 2004 a commencé dès la clôture de l'édition 2002. Il est encore trop tôt pour donner des informations précises mais, il est certain que nous aurons encore l'occasion de travailler sur le thème de la mécatronique dans des délais plus normaux pour présenter de plus nombreuses et de plus spectaculaires applications et…… bien entendu avec THESAME.


Date : 03/05/2002