Archives

Le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) a donné son accord pour le développement du programme expérimental Callisto qui doit permettre de doter la France et l’Europe de lanceurs réutilisables pour succéder à Ariane 6.

Le pôle R&D du constructeur automobile allemand Volkswagen a dévoilé un prototype de robot de recharge pour les véhicules électriques. Il est composé d’un appareil pilote capable de remorquer un dispositif de stockage d’énergie jusqu’à la voiture, puis de recharger cette-dernière à l’aide d’un bras articulé, de manière entièrement autonome.

Le premier quartier imprimé en 3D au monde, implanté dans le sud du Mexique, a maintenant ses premières maisons.

Ce quartier est né de l’association d’Icon, une société de technologies de la construction dédiée à la révolution de la construction résidentielle, et de New Story, une organisation internationale à but non lucratif œuvrant à mettre fin au sans-abrisme dans le monde.

Icon utilise une imprimante 3D géante de plus de trois mètres de haut qui imprime en 24 heures des maisons de 152,4 mètres, dotées de deux chambres à coucher.

Dans son usine de Feyzin (Rhône), le groupe Air Liquide confie la préparation des tournées de livraison de gaz en bouteille à trois robots. Assistés de cinq véhicules autonomes, ils chargent les commandes dans des paniers métalliques, ensuite installés dans les camions de livraison. Cette unité inédite au monde est un premier pas d’Air liquide vers la robotisation de son activité "industriel marchand", centrée sur le conditionnement et la livraison de gaz industriels en bouteille aux entreprises. Le projet lyonnais s’inscrit dans un programme de modernisation de cette activité en France.

Lors du CES de Las Vegas, le groupe automobile japonais Toyota a annoncé son intention de construire une ville intelligente au pied du Mont Fuji. Cette smart city pourra accueillir 2000 habitants et servir de laboratoire pour tester des technologies de véhicule autonome, de robotique ou encore de smart home.

Des chercheurs ont créé des robots à partir de cellules souches de grenouille, capables de se déplacer de façon autonome et de s'auto-organiser pour effectuer différentes tâches. « Ce n'est pas un robot traditionnel ni une nouvelle espèce animale, mais une toute nouvelle forme de vie entièrement programmable », indique Joshua Bongard, ingénieur en robotique à l'université du Vermont et co-concepteur du projet.

AU CES de Las Vegas, deux acteurs mondiaux de l’automobile ont présenté des robots dédiés à la logistique et plus précisément à la livraison du dernier kilomètre.

L’innovation technologique et la protection de l’environnement peuvent assurément faire cause commune. En témoigne cet exemple auvergnat qui voit l’impression 3D être utilisée pour soigner les oiseaux blessés.

Ainsi, il y a quelques mois, le centre de la Ligue de protection des oiseaux de Clermont-Ferrand s’est vu confier un grand rapace, un milan, dont l’une des pattes était sérieusement abîmée. Pour la soigner, le centre a créé une orthèse souple réalisée au centre via la fabrication additive.

On ne l’avait pas entendu depuis 3000 ans. Une momie égyptienne ans a retrouvé la voix grâce à la fabrication additive. Grâce à des techniques de numérisation 3D et d’impression 3D, une équipe d’archéologues, d’ingénieurs et de chercheurs a réussi à reproduire l’empreinte vocale du corps momifié de Nesyamon, un prêtre égyptien âgé de 3 000 ans qui a vécu sous le règne du pharaon Ramsès XI (début dès 1099 avant J.-C).

Les premiers championnats du monde open de ski augmenté ont eu lieu à la mi-janvier à l'Alpe d'Huez. Le principe : skier avec un exosquelette, pour réduire les douleurs et la fatigue dans les jambes.

Skieurs débutants, professionnels et confirmés se sont affrontés dans un slalom géant et un ski trail, l'exosquelette sur les jambes. Ils seraient 7000 pratiquants en France.

La start-up DeNoize fait beaucoup parler d’elle et c’est assez paradoxal pour une entreprise qui vend du silence. Fondée en mai 2018, basée sur deux sites, à Rotterdam (Pays-Bas), et à Gardanne sur le campus Georges-Charpak Provence de l'École des Mines de Saint-Etienne, cette entreprise a développé une solution innovante d'isolation phonique des fenêtres. Inspirée de la technologie des casques anti-bruit, elle utilise le procédé de réduction active du bruit permettant de diminuer jusqu'à 90 % le bruit à l'intérieur des habitations.

Des chercheurs de l’université américaine Cornell de New-York ont mis au point une main de robot capable de réguler sa température en suant. Fabriqués à base d'hydrogel, les doigts de cette main produits avec une imprimante 3D, sont composés à 50% d'eau. Une première couche d'hydrogel rigide en recouvre une autre, plus souple et poreuse. Ces pores, larges d'un cinquième de millimètre, se dilatent au contact de la chaleur, permettant à l'hydrogel de transpirer.