Archives

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a lancé le 17 décembre, la 21e édition d’i-Lab, volet création du concours d’innovation. En 2019, le concours i-Lab, financé par le ministère et abondé par le Fonds pour l’innovation et l’industrie, permettra d’aider la création de start-up deeptech jusqu’à 20 millions d’euros.

Connaissez-vous l'observatoire Cherenkov Telescope Array (CTA) ? Il s’agit d’un réseau de 118 télescopes répartis sur deux sites, un dans l’hémisphère Nord et un autre dans l’hémisphère Sud, dédié à l’observation des rayons gamma issus des plus violents phénomènes de l’univers (explosion d’étoiles massives en fin de vie (supernovae), l’activité de trous noirs galactiques, la fusion de trous noirs ou les sursauts gamma…)

Le site de l’hémisphère Sud vient d’être dévoilé, il s’agit du désert d'Atacama au Chili. La technologie française y sera partie prenante.  

Embedded France et Cap'Tronic, en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises (DGE), ont remis six trophées à des entreprises ayant développé des systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.
Les lauréats sont les suivants :

Le Français Carmat, concepteur et développeur d’un projet de cœur artificiel total et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Banque de l’Union européenne, ont signé un accord de prêt de 30 millions d’euros.
Ce prêt soutiendra la transformation stratégique de Carmat vers une entreprise industrielle et commerciale via la finalisation des essais cliniques ainsi que l’augmentation de ses capacités de production.

Quelle sera l’actualité de l’IoT en 2019 ? Il est bien l’heure de se poser la question. De nombreux médias spécialisés le font. C’est le cas notamment de objetsconnectés.com qui a identifié sept thématiques technologiques qui animeront 2019.

1.l’industrialisation de l’IoT s’accentuera
2. l’usage de l’Edge computing qui facilite l’analyse des données en temps réel s’intensifiera

3. le machine Learning et l’IA embarquée se développeront de plus en plus
4. l’accent sera mis sur l’autonomie énergétique des objets connectés

L’institut de recherche américain MIT crée un consortium dédié à la fabrication additive baptisé ADAPT (pour Additive and Digital Advanced Production Technologies en anglais). L’objectif est d’identifier des travaux de recherche visionnaires, des plateformes d’éducations évolutives et des perspectives stratégiques exploitables en s’appuyant sur un écosystème solide université-industrie.

Le cabinet d’études américain SmarTech Publishing affirme que le marché mondial de la fabrication additive a généré 9,3 milliards de dollars en 2018 soit une croissance de 18% par rapport à 2017. Ces revenus incluent la partie machines, logiciels, matériaux et services.